Sia, une artiste en diamant

Cette semaine, l’artiste australienne Sia a décroché un single de Diamant en France grâce à sa collaboration avec David Guetta sur le titre « Bang My Head ».

C’est le 5ème single de Diamant pour l’interprète de l’inoubliable « Chandelier ». Et c’est un record absolu pour une artiste femme dans toute l’histoire des Singles de Diamant!

Les Singles de Diamant ont été lancés en 1996 par le Snep (Syndicat National des Éditeurs Phonographiques) comme niveau ultime venant compléter les distinctions Argent, Or et Platine qui existaient jusque-là. C’était l’époque du CD-2 titres et les premiers à être récompensés de cette médaille suprême furent les tubes « Tic tic tac » des Carrapicho et « Macarena » des Los Del Rio.
18 ans plus tard, Sia est donc la seule femme qui en a aligné 5, creusant ainsi un peu plus le fossé qui la sépare de sa concurrente dans ce palmarès, Céline Dion.
L’époque n’est plus au CD-2 titres, aujourd’hui ce sont les téléchargements et, surtout, les écoutes en streaming qui déclenchent l’attribution des Disques d’Or, de Platine et de Diamant.

Les Disques d’Or désormais basés aussi sur le streaming

Sia revendique les Singles de Diamant suivants:
– « Chandelier »
– « Cheap Thrills »
– « The Greatest » en duo avec Kendrick Lamar
– « Dusk Till Dawn » avec Zayn
– « Bang My Head » avec David Guetta et Fetty Wap

Céline Dion, quant à elle, a un palmarès regroupant:
– « My Heart Will Go On »
– « Sous le vent » avec Garou
– « Encore un soir »
L’énorme tube « Pour que tu m’aimes encore », publié en 1995, est en effet sorti un an avant l’arrivée des Disques de Diamant et n’a donc eu droit qu’au statut de Platine.

Tous sexes confondus, ce sont les PNL et Damso qui brillent dans ce palmarès, revendiquant chacun 7 Singles de Diamant, une stupéfiante performance eu égard à leur très faible notoriété grand public, mais rendue possible grâce à un auditoire rap français qui streame massivement. Et peut-être à des pratiques douteuses dont certaines rumeurs font écho.

Be the first to comment on "Sia, une artiste en diamant"

Leave a comment