Chartoscopie : Maître Gims, numéro 1 sous toutes ses formes

En se classant premier du Top Singles fusionné cette semaine en duo avec Vianney, Maître Gims confirme qu’il est passé maître en l’art de cumuler les Numéros 1 en de multiples configurations. Jugez-en plutôt, au vu de son palmarès.
Numéro 1 au sein du groupe Sexion d’Assaut avec « Désolé », il l’a été également en solo sur « J’me tire », en duo mixte avec Vitaa sur « Game over », en duo masculin avec Niska sur « Sapés comme jamais » et maintenant à nouveau en duo masculin avec Vianney sur « La Même ».

D’autres artistes ont eux aussi à leur actif des Numéros 1 en nombreuses configurations.

Citons par exemple Shakira, numéro 1 en solo (« Whenever Wherever » et « Je l’aime à mourir »), en duo féminin avec Beyoncé (« Beautiful Liar »), en duo mixte avec Wyclef Jean (« Hips Don’t Lie ») mais aussi avec Dizzee Rascal (« Loca ») et avec le groupe Freshly Ground (« Waka Waka (This Time For Africa) »).

Alors, à quand un duo Maître Gims Shakira pour rendre ce palmarès encore plus particulier?

___________________

Les statistiques s’appuient sur les classements des ventes suivants:
– de mai 1961 à octobre 1968: classements réalisés et publiés par le magazine américain spécialisé Billboard
– de novembre 1968 à novembre 1977: classements réalisés par le Centre d’Information et de Documentation du Disque (CIDD) pour le Syndicat National des Éditeurs Phonographiques (SNEP) à l’époque connu sous les acronymes SNICOP puis SNEPA
– de janvier 1978 à novembre 1981: classements réalisés et publiés par le magazine français spécialisé Music Média
– de décembre 1981 à juin 1984: classements réalisés et publiés par le magazine français spécialisé Show Mag
– de novembre 1984 à septembre 1993: classements du Top 50 réalisés par Nielsen et Ipsos pour Canal + et Europe 1
– de septembre 1993 à décembre 2008 : classements des ventes des CD singles Ifop puis GfK pour le compte du Snep
– de janvier 2009 à janvier 2011: classements des ventes numériques (téléchargements) réalisés par GfK pour le Snep (2009 étant la première année où les volumes des téléchargements dépassent ceux des ventes physiques de CD singles)
– de février 2011 à décembre 2014 : classements des ventes cumulées numériques et physiques réalisés par GfK pour le Snep
– janvier 2015 à décembre 2016 : classements des écoutes en streaming réalisés par GfK pour le Snep (2015 étant la première année où les volumes du streaming dépassent leur équivalent en téléchargement)
– depuis janvier 2017: classements des écoutes en streaming combinées aux ventes numériques réalisés par GfK pour le Snep.

Be the first to comment on "Chartoscopie : Maître Gims, numéro 1 sous toutes ses formes"

Leave a comment