Petula Clark: ses plus grands succès en France

Il y a deux semaines, Petula Clark a publié un nouvel album, « From Now On », chez BMG.

C’est l’occasion de passer au crible ses plus grands succès en France, d’après la meilleure position qu’ils ont atteint dans les classements de ventes de l’époque.

Curieusement, alors qu’elle est fortement ancrée dans les mémoires du public hexagonal, la chanson « Downtown », et sa version française, « Dans le temps », ne fait pas partie des disques qui ont atteint le top 5, s’étant contentée de s’arrêter à la 6e position du hit-parade des ventes de disques en France que le magazine Billboard publiait à l’époque.

La 6ème chanson la plus performante du répertoire de la star britannique est « Elle est finie (la belle histoire) » qui reste pendant 3 semaines à la 5ème position du hit-parade des ventes, début juin 1963.

Viennent ensuite les deux titres « Roméo » et « Marin », qui atteignent conjointement la 4ème position en janvier 1962. Conjointement ? Oui, à l’époque, le magazine Billboard avait pour pratique de cumuler les ventes des divers Super 45 Tours d’un même artiste dans son décompte hebdomadaire.

En octobre 1967, une chanson à succès, « The Last Waltz », commence à faire des vagues partout en Europe. Interprétée par Englebert Humperdinck, elle a été un énorme tube quelques mois plus tôt au Royaume-Uni où elle s’est classée n°1 pendant 5 semaines. L’époque en France est encore celle où les adaptations en français remportent plus de succès que leurs versions originales. Et l’adaptation française de ce tube échoit à deux grandes vedettes de l’époque : Mireille Mathieu et Petula Clark. Ce sera « La Dernière Valse » (un temps appelée « La Dernière Danse » sur les premiers pressages du Super 45 Tours de la version de Petula Clark). Si Mireille Mathieu en fait un Numéro 1, la version de Petula Clark remporte un beau succès elle aussi et son disque culmine à la 2ème position en décembre 1967.

La 3ème chanson la plus performante de Petula Clark en France a été « Chariot », chez Vogue en 1962. Elle est restée classée dans le top 10 pendant 21 semaines et a atteint la 2ème position en octobre de cette année.

Et quel titre de la vedette britannique retrouve-t-on à la deuxième marche de ce podium ? Son premier Numéro 1 en France, en mars 1962, en pleine vague Twist : « Ya ya twist ». Comme aimait à le présenter la chanteuse : « Un twist américain, chanté en français, avec un titre allemand » !

Et la chanson la plus performante de Petula Clark en France est un titre signé Charlie Chaplin et Pierre Delanoé, tiré du film « La Comtesse de Hong Kong ». Sortie chez Vogue début 1967, la chanson « C’est ma chanson (This Is My Song) » » restera 20 semaines dans le top 10, dont 9 en pole position, devenant l’un des succès majeurs de la décennie, en France et en Europe, où les versions anglaise, italienne et allemande, que Petula a enregistrées, s’imposent avec force. En France, de nombreuses vedettes emboîtent le pas de ce succès et enregistrent leur propre version aussitôt, tels que les Compagnons de la Chanson chez CBS, Mireille Mathieu chez Barclay, Tino Rossi chez Pathé-Marconi, John William chez Polydor ou Lucky Blondo chez Philips.

« L’amour, c’est ma chanson

Quatre saisons la chanteront pour toi ».

 

Be the first to comment on "Petula Clark: ses plus grands succès en France"

Leave a comment